présentation de Kanazawa

Histoire de Kanazawa

"Le nom « Kanazawa » (signifiant littéralement « les marais d’or ») viendrait, parait-il, de la légende de Togoro Imohori qui aurait nommé le marais où il lavait la poussière d’or « Kanearaisawa » (Marais du lavage de l’or). On pense aussi que ce nom tire son origine du fait que l’actuel Jardin Kenrokuen était appelé Kanazawago ou Kanazawanosho dans les temps anciens.
Vers le milieu du 16ème siècle, la secte bouddhiste Ikkoshu était florissante et les temples gouvernaient la ville. Plus tard, en 1583, Toshiie Maeda, l’un des principaux vassaux de Hideyoshi Toyotomi qui régnait sur l’ensemble du pays, s’installa dans le Château de Kanazawa et sa famille régna sur le Domaine de Kaga (l’actuelle Préfecture d’Ishikawa) pour une période de 300 ans pendant 14 générations.

Artisanat traditionnel de Kanazawa

Le terme « Yuzen » désigne une technique traditionnelle de teinture des tissus de soie destinés aux kimonos ou les produits fabriqués à partir de cette technique. Les « Kyou Yuzen » de Kyoto et « Kaga Yuzen » de Kanazawa sont les plus renommés. Les techniques de base du Yuzen ont été conçues au début du 18ème siècle par Yuzensai Miyazaki.
Le Kaga Yuzen se caractérise par une représentation réaliste de la beauté de la nature en cinq tons éclatants appelés « Kaga gosai » (littéralement « les cinq couleurs Kaga ») et fait fréquemment appel à une teinture par gradation dite « bokashi » du contour. Chaque rouleau de Yuzen est réalisé au cours d’un processus complexe faisant appel au transfert des motifs, à l’encollage, à la mise en couleur, à la cuisson à la vapeur et au rinçage de la colle. Les tissus Kaga Yuzen aux motifs éclatants et minutieux sont connus comme une marque prestigieuse.

Culture traditionnelle à Kanazawa

Découvrez l'art intemporel des geishas dans les maisons de thé des quartiers Higashi, Nishi et Kazue-machi chaya
Caractérisées par leurs élégantes fenêtres à treillis, de splendides maisons de bois dans lesquelles vivaient et travaillaient les geishas ont été remarquablement préservées. Aujourd'hui encore, les geishas mettent un point d'honneur à maintenir vivants leur art et leurs traditions, hérités des temps féodaux au fil des générations, à travers leurs danses raffinées et leur maîtrise du chant et des instruments de musique traditionnels. Traditionnellement, l’entrée dans un établissement de geisha ne pouvait se faire que sur recommandation personnelle. Néanmoins, lors de certaines occasions spéciales, il est aujourd’hui loisible à tout un chacun de découvrir et apprécier leurs multiples talents. Les geishas vous proposent également de vous montrer comment jouer d’un tambour ozashiki-daïko.

Cuisine de Kanazawa

Kanazawa jouit d’une profusion de produits alimentaires tels que le riz cultivé dans la plaine de Kaga, les légumes de Kaga, l’eau pure des montagnes Hakusan ou les poissons et fruits de mer pêchés dans la Mer du Japon. En outre, la production de sauce de soja dans la région d’Ono, les techniques culinaires raffinées encouragées par la famille Maeda et les magnifiques porcelaines de Kutani et les laques ont contribué à porter à ce niveau la culture gastronomique de Kanazawa. On trouve à Kanazawa de grands restaurants où les clients se régalent d’une délicieuse cuisine typique dans de belles salles à la japonaise avec vue sur de magnifiques jardins japonais. Le « Jibuni », qui est une soupe onctueuse dans laquelle marinent de la viande de poulet enrobée de farine de blé, du gluten de blé et des légumes, est l’une des spécialités les plus appréciées.

4 saison à Kanazawa

Printemps (entre mars et mai)
Le Hanami (aller admirer les cerisiers en fleur) : Début avril
Les Japonais ressentent la venue du printemps avec la floraison des cerisiers. Lorsque les cerisiers que l’on trouve partout à Kanazawa commencent à fleurir au début du mois d’avril chaque année, les rues s’habillent de leur ton rose pâle et les habitants sortent pleins d’enthousiasme admirer ces cerisiers en fleurs.
Le Jardin Kenrokuen, en particulier, est gratuitement ouvert au public pendant environ deux semaines lors de la période de floraison et les cerisiers sont illuminés après le coucher du soleil, permettant au public de les admirer également pendant la nuit.